Alerte typhon : Procédures en place au LFM

Les Philippines sont régulièrement sommes confrontées à des évènements climatiques de grande ampleur pouvant nous amener à prendre la décision de fermer l’établissement.
Les parents d’élèves nous interrogent régulièrement sur nos décisions, voici comment ces dernières sont prises.

 

tyohonsuspensionDEPED

Deux éléments fondamentaux guident dans un premier temps nos décisions :
– Le DepEd (Department of education) en lien avec PAGASA (the Philippine Atmospheric, Geophysical and Astronomical Services Administration) ; déclare un signal d’alerte :
– Les autorités locales (Local Government Unit) de la/ des ville(s) qui donnent ordre aux écoles de fermer

D’autres paramètres peuvent également intervenir dans la prise de décision :
– Des éléments d’appréciation locaux sont également examinés : les conditions d’accès à l’école par les véhicules personnels, le reporting des transporteurs, l’information des médias, la concertation avec l’école Allemande (GESM) dans le cadre du pilotage de l’Eurocampus.
– La demande de nos autorités de tutelle : l’ambassade de France par décision de Monsieur l’Ambassadeur, par la voix du Consul de France ou du Conseiller de coopération et d’Action Culturelle.

A l’examen de l’ensemble de ces données et après concertation avec le directeur exécutif du LFM, le chef d’établissement déclenche (ou non) la procédure de suspension des cours :

Les parents sont alertés par un SMS et par un FLASH info envoyé immédiatement via Mailchimp (logiciel de gestion des newsletters)
La page Facebook de l’établissement est mise à jour et un message twitter est envoyé sur le fil d’info
Les transporteurs sont contactés pour envisager avec eux la meilleure option
Les personnels présents au LFM organisent le cas échéant un accueil d’urgence

Concernant les personnels du LFM
– Les personnels enseignants ne sont pas tenus de se rendre au lycée sauf sur demande expresse du chef d’établissement dans le cas où l’accueil des élèves poserait difficulté.
– Les personnels administratifs prennent attache auprès de leur chef de service afin de recueillir les consignes décidées in situ en fonction de la situation. Ils ne sont pas naturellement impactés par la suspension des cours des élèves.

Rattrapage des cours :
– 3 jours flottants sont intégrés dans le calendrier scolaire pour prévoir les évènements climatiques ou autres nécessités de fermeture.
– Le conseil d’établissement peut être consulté pour se prononcer sur un possible rattrapage des cours manqués, les parents seront prévenus suffisamment en avance (1 mois) pour pouvoir s’organiser le cas échéant.

Directives officielles :

www.facebook.com/DepEd.Philippines/info

www.gov.ph/2012/01/09/executive-order-no-66-s-2012/

Liens utiles :

www.wunderground.com/wundermap : carte satellite interactive et personnalisable

Site officiel de PAGASA