Le Français c’est ma langue !

L’AEFE a fait de la langue française dans les lycées à l’étranger un axe prioritaire de sa politique éducative. Dans un contexte de plurilinguisme fort, le LFM a mis en place cette année un projet ambitieux portant haut la langue française.

De la 6ème à la 3ème, les élèves bénéficient de deux heures supplémentaires consacrées à l’apprentissage ou au renforcement de la maîtrise de la langue de Molière.

Pour ceux dont la pratique du français est encore incertaine, deux heures de FLSCO (Français Langue de scolarisation) ont été mises en place. L’objectif est de donner à ces élèves les outils qui leur permettent de mieux comprendre et de mieux s’exprimer à l’écrit comme à l’oral dans le cadre des cours. L’axe prioritaire, à travers de nombreuses activités (presse, ateliers oraux, etc.) est de rendre familière la langue française à des élèves pour qui elle n’est pas la langue quotidienne.

Pour ceux dont la maîtrise du français est avérée, les ateliers Le Français c’est ma langue ! proposent, sur chaque période scolaire, des projets qui permettent d’approfondir et d’enrichir son rapport à la langue française. Chaque professeur en charge d’un atelier est libre de proposer à son groupe un axe de travail et d’exploration favorisant le développement de compétences de langue : ateliers de lecture, ateliers d’écritures en tous genres, projets artistiques, rencontres des disciplines, etc. Tout sera bon pour que les élèves s’emparent autrement de leur langue.  

 

Joutes épistolaires en classe de 4ème :

 

epistolatispoetry

echangeepistolaire4e

Jeu de rôle épistolaire en classe de 4ème avec Chrystelle Capdecomme dans le cadre des ateliers Le français c’est ma langue

Mercredi 8 novembre, les élèves de la classe de 4e et leur enseignante Chrystelle Capdecomme ont eu leur dernière séance consacrée au jeu de rôle épistolaire à la cour de Louix XIV. Chaque élève portait une identité inconnue de leurs camarades. Pendant plusieurs semaines, ils ont échangé de nombreuses lettres, le cours des événements étant régulièrement malmené par des corbeaux et des empoisonneurs…
Les identités des protagonistes ont été révélées ce mercredi au cours d’une séance façon “banquet”, où chacun a pu découvrir qui se cachait derrière les noms de Antonin Nompar de Caumont ou de Catherine-Charlotte de Gramont…
Bravo aux élèves qui se sont pleinement investis dans cet atelier d’écriture.

Les élèves de 4ème travailleront à partir de la semaine prochaine avec Damien Roiland sur le thème : le français de Babel à nos jours. Les classes de 6ème s’intéresseront quant à elles aux expressions idiomatiques avec Tifenn Hamon et Bénédicte Ramos. Les élèves de 5ème travailleront quant à eux sur la Fantasy.

L’atelier Le français c’est ma Langue concerne les classes de la 6ème à la 3ème et est animé par les enseignants Tifenn Hamon, Bénédicte Ramos, Chrystelle Capdecomme et Damien Roiland.

On Wednesday, November 8, Students of the 4ème celebrated the end of their first workshop with Chrystelle Capdecomme within the French is my language class. For the past few weeks, they had been writing letters, pretending to be courtisans or servants at the French court at the time of Louis XIV. During this last session, the identities were unveiled and students discovered who Antonin Nompar de Caumont ou de Catherine-Charlotte de Gramont really were…

In the following sessions, students of the 4ème will be working with Damien Roiland on Etymology, while students of the 6ème will be doing workshops on idiomatic expressions and usage with Tifenn Hamon and Bénédicte Ramos.Students of the 5ème will work on Fantasy Literature.

The French is my Language project is held by teachers Tifenn Hamon, Bénédicte Ramos, Chrystelle Capdecomme and Damien Roiland.